Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3D HEALTH CENTER

Regarder, c'est au moins apporter une certaine curiosité. Etre curieux n'est ce pas de chercher à progresser ? Avec le 3D-Health-Center voici un regard de plus sur les faits et réalités

Articles avec #apps catégorie

Le piège de Klaus Schwab se referme doucement : L'App #TousAntiCovid prete pour certifier ... avec TousAntiCovid-Carnet

Publié le 19 Avril 2021 par 3D HEALTH CENTER dans covid, Klaus SCHWAB, certificat, App, apps, France, gouvernement, TousAntiCovid

TousAntiCovid-Carnet, dont l’expérimentation débute ces prochains jours, vise à stocker sous forme numérique (dans l’application) et de manière sécurisée (une) preuve de test négatif ou positif certifiée et, demain, une attestation certifiée de vaccination

Gouvernement français

La France s’engage dès maintenant dans l’expérimentation de la fonctionnalité TousAntiCovid-Carnet lors des vols à destination de la Corse et des Outre-me

Gouvernement français

Lire la suite

StopCovid, est mort, place à Tous-Anti-Covid !

Publié le 15 Octobre 2020 par 3D HEALTH CENTER dans StopCovid, covid 19, apps, Emmanuel Macron, TraceTogether, QR code, scanner, Tous-Anti-Covid, application, épidémie

L'application StopCovid "n'a pas marché (...). On n'a pas réussi à faire de l'application un outil pour les gens!
Donc depuis plusieurs semaines, j'ai demandé aux équipes de complètement reconfigurer les choses. Il faut qu'on ait une nouvelle application. Elle va s'appeler Tous anti-Covid.
Ce sera notamment "une application d'information" qui présentera de nouvelles options :
-comment circule le virus,
-où vous êtes,
-où sont les points pour se faire tester (...).

Donc il y aura des informations générales, des informations plus particulières et locales

Chef de l'Etat Emmanuel Macron

 

Certains y verront de l’argent jeté par les fenêtres, d’autres un brouillon avant le chef d’oeuvre. Toujours est-il que StopCovid a fait son temps (avec une utilité pour le moins douteuse), place à Tous-Anti-Covid, la future application de contact tracing française qui sera dévoilée le 22 octobre. 

L’échec de StopCovid est maintenant indéniable, même le Président de la République en fait le constat. “Ça n'a pas marché” expliquait Emmanuel Macron hier soir lors d’une interview. Pour autant, quand bien même il a “été beaucoup moins téléchargé que chez nos voisins”, les applications allemandes et britanniques frôlant les 20 millions de téléchargement chacune, le Président insiste : “personne n'a réussi à faire de l'application un vrai outil d'alerte”. 

Personne, sauf la France apparemment, qui retente à nouveau l’expérience avec un StopCovid 2, abandonnant a priori tout ce qui touche au contact tracing par Bluetooth gourmand en batterie. Les efforts de l’INRIA n’auront ainsi pas permis de sauver ROBERT. En lieu et place, un fonctionnement similaire à celui de l’application lancée à Singapour, à en croire BFM TV. 

Stop-Anti-Tous-Covid

Non pas la première, TraceTogether, qui fonctionnait elle aussi sur le BLE et n’a pas été aussi téléchargée que souhaité (ça ne vous rappelle rien ?), mais la seconde, SafeEntry. Celle-ci reposait sur un QR code que l’utilisateur devait scanner en entrant et sortant de certains lieux publics et bâtiments, QR code contenant des informations d’identification. Un système de check in et de check out permettant de savoir qui se trouvait à tel endroit à tel heure. Tous-Anti-Covid adopterait donc un système similaire, à l’entrée des restaurants ou de bureaux par exemple.

Ainsi, plus de problème d’autonomie, d’incompatibilité ou encore de signal : il revient ainsi à l’utilisateur d’activer manuellement l’application. Ce qui correspond aux déclarations d’Emmanuel Macron, pour qui il faudra allumer l’application “quand vous allez au restaurant, au bar, dans un endroit à risque”. On pourra toutefois s’interroger sur la pertinence du QR Code, format qui est bien moins plébiscité dans l’Hexagone qu’il ne l’est en Asie, à Singapour entre autres. 

Le gouvernement donnera à la population un “mode d’emploi très clair” quant à l’utilisation de cette application, qui affichera en outre des informations générales et des informations particulières et locales sur l’épidémie. Tous-Anti-Covid sera présenté le 22 octobre, après quoi l’application “va monter en charge”. Et cette fois-ci, son pilotage passera d’abord par un appel d’offres. 

source : https://www.linformaticien.com/actualites/id/55331/stopcovid-un-aveu-d-echec.aspx

Lire la suite

Les lunettes de Google : futur outil incontournable de la santé mobile ?

Publié le 30 Mai 2014 par OOKAWA-Corp dans Aydogan Ozcan, Google Glass, apps, applications, epidemiologie, sante, m-sante, telemedecine

Lire la suite

Mesurer votre degré d'exposition au soleil : JUNE by Netatmo

Publié le 30 Mai 2014 par OOKAWA-Corp dans Netatmo, bracelet connecté, objets connectes, apps, Bluetooth, soleil, solaire, protection

Lire la suite

Une nouvelle technologie numérique de santé visant à aider les patients cancéreux remporte le premier prix de l'innovation

Publié le 24 Décembre 2013 dans Janssen Healthcare Innovation, innovation cancer, apps, application web, soigner cancer, guerir cancer, cancer

Une nouvelle technologie numérique de santé visant à aider les patients cancéreux remporte le premier prix de l'innovation

LONDRES--(BUSINESS WIRE)--Une start-up fondée par des scientifiques médicaux, qui développe des applications mobiles destinées aux patients cancéreux, a remporté la première place au Challenge Masterclass inaugural sur la santé numérique, organisé par Janssen Healthcare Innovation et Johnson & Johnson Innovation à Londres.

La technologie révolutionnaire conçue pour personnaliser le support médical destiné aux patients atteints d'un cancer et améliorer la relation entre le patient et son médecin souligne comment les entreprises européennes spécialisées dans la santé numérique consolident leur position en tant qu'acteurs clé de l'écosystème de santé d'aujourd'hui. Ayant convaincu un jury de spécialistes face à 19 autres start-ups spécialisées dans la santé numérique lors du Challenge Masterclass, Px Healthcare, une société basée à Amsterdam, a terminé première et remporté le premier prix d'un montant de 30.000 € qui va lui permettre d'accroître son offre.

DrEd, un nouveau type de médecin en ligne qui assure des consultations médicales pour tout un éventail de pathologies dont des tests de dépistage de bonne santé sexuelle et la santé en voyage, a remporté la seconde place ainsi que la somme de 15.000 €. Fonctionnant actuellement depuis le Royaume-Uni, l'Allemagne, l'Autriche et la Suisse, la plate-forme de médecin en ligne offre des consultations vidéo et peut également délivrer des ordonnances électroniques. Onco Drug Personalised Med (ODPM), une start-up basée en France qui développe des solutions numériques pour le traitement personnalisé des patients cancéreux, a terminé troisième et s'est vu attribuer 5.000 €. ODPM a développé des calculatrices basées sur le Web visant à évaluer le risque de toxicité chez les patients devant être traités avec des fluoropyrimidines, et assure l'adaptation des doses afin d'améliorer la qualité de la vie pendant la chimiothérapie et de réduire les frais d'hospitalisation.

Marco Mohwinckel, partenaire de Janssen Healthcare Innovation, a déclaré : "Nous souhaitons féliciter non seulement les lauréats qui ont reçu ce trophée, mais l'intégralité des 20 entreprises qui ont été sélectionnées pour prendre part au Challenge Masterclass sur la santé numérique. Le jury a été extrêmement impressionné par les solutions de soins de santé numériques présentées par toutes les sociétés participantes. Il n'a pas été facile de prendre une décision finale."

Vingt start-ups leaders du secteur de la santé numérique, provenant de neuf pays européens, ont été sélectionnées parmi plus de 100 candidats pour participer à la Masterclass. Chacune de ces sociétés a développé un produit, un service ou une proposition novatrice, intégrant les toutes dernières technologies telles les applications mobiles, les solutions basées dans le nuage et les technologies de détection sans fil, dans le but de satisfaire un besoin particulier en termes de soins de santé.

Une fois sélectionnées, les entreprises ont participé à trois sessions à Berlin, Barcelone et Londres, où elles ont suivi un programme axé sur la croissance, les conseils d'experts et l'étroite interaction avec la clientèle, les influenceurs du monde entier, les cadres de la famille d'entreprises Johnson & Johnson et les investisseurs.

Marco Mohwinckel a poursuivi: " Je suis fier d'affirmer que nous avons laissé une trace. Cela fut gratifiant de constater que des amitiés se formaient et que des idées germaient. Je suis sûr que nombre de ces start-ups spécialisées dans la santé numérique vont désormais accélérer le développement de leurs idées suite à cette Masterclass."

L'un des principaux objectifs de cette Masterclass était de fournir des conseils pratiques et un soutien aux entrepreneurs qui traversent une phase critique de croissance de leur entreprise, sous la direction d'experts de toute la famille des entreprises Johnson & Johnson, dont les équipes d'entreprise dédiées de Janssen Healthcare Innovation, du Johnson & Johnson Innovation Centre de Londres et de Johnson & Johnson Consumer Health.

Patrick Verheyen, Responsable de Johnson & Johnson Innovation à Londres, a affirmé: "Le fait de mettre en relation les innovateurs et les ressources adéquates a le potentiel d'accélérer l'apparition de nouvelles solutions de santé et d'améliorer la vie des patients. En regroupant l'expertise de toute la famille d'entreprises Johnson & Johnson, nous pouvons servir de catalyseur à ces entreprises montantes du domaine de la santé numérique, ainsi qu'à d'autres, au sein de l'écosystème de l'innovation."

Le point culminant de cette Masterclass fut la remise, le 20 novembre à Londres, du trophée du Challenge et l'évènement de travail en réseau, qui ont réuni plus de 100 membres de la communauté de santé numérique européenne, dont des entrepreneurs et des investisseurs. L'évènement a permis de présenter les diverses solutions de santé numérique qui se profilent en Europe, afin de contribuer à relever certains des défis les plus pressants en matière de santé, auxquels les patients, leur famille et les professionnels de la santé doivent faire face.

Lire la suite